99Chaos ou le jardin de la Création

2 décembre 2011 at 3:13
Share Post

99 photos de la fabuleuse Demeure du Chaos (The Abode of Chaos) à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, au nord de l’agglomération lyonnaise… le vendredi 11 11 2011, à pas 11h11. Depuis Paris, ce n’est pas la fin du Monde!


Chaos99 #50

A la nuit tombante, la Demeure du Chaos se pare de son linceul clair-obscur, magnifiant crânes, carcasses mécaniques, bunkers rouillés, décors tout droit sortis de Mad Max, bidons de sources énergétiques archaïques, et cadavres exquis.

Un joyeux foutras qui très régulièrement s’anime de performances artistiques borderline ou de flash-mobs alter-contestataires écolo-gaucho dans toute leur biodiversité…


La Demeure du Chaos – Musée d’art contemporain (The Abode of Chaos), née le 9 décembre 1999 de l’acte conceptuel du plasticien Thierry Ehrmann, est « une œuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre 21e siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11 Septembre » 2001, explique le créateur sur son blog. Il y propose, en vidéo, une « visite initiatique au cœur de la Demeure du Chaos insufflée par l’Esprit de la Salamandre ».


Diaporama de 99 photos du jardin de la Demeure du Chaos, en musique.



La Demeure du Chaos, c’est aussi pour le profane qui débarque un « combat judiciaire pour la liberté d’expression » – selon son créateur – horriblement compliqué, qui dure depuis plus de 10 ans.

Pour faire court (!) et actuel, les époux Ehrmann sont à ce jour en attente d’une décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Ils l’ont saisie, dans le cadre de l’article 10 de sa convention sur la liberté d’expression et contre la France, suite au rejet par la Cour de cassation (décembre 2009) de leur pourvoi contre la demande de remise en état de la Demeure, formulée, en décembre 2008, par la Cour d’appel de Grenoble. Vous suivez? C’est horriblement compliqué, je vous dis…

Retenez que cette décision de la Cour de cassation « signifie tout simplement la destruction intégrale de La Demeure du Chaos » et de plus de 3.000 œuvres d’art formant son « corpus », traduit Thierry Ehrmann.

chupacabra.art - View my '99Chaos (The Abode of Chaos)' set on Flickriver
99 photos du Chaos dans Flickriver via Flickr



« Pourquoi je saisis La Cour Européenne des Droits de l’Homme pour défendre la liberté d’expression en France » (Thierry Ehrmann)

Pour le comprendre il faut remonter à la source du Chaos : Saint-Romain-au-Mont-d’Or est « aujourd’hui un village au vieux patrimoine où les modifications architecturales sont soumises à l’autorisation de l’Architecte des bâtiments de France », souligne Wikipedia. Suite aux interventions de très nombreux artistes depuis 1999, « l’aspect initial de la demeure a été profondément modifié (…) Le non-respect des règles d’urbanisme, ainsi que le mécontentement majoritaire des habitants du village », ont motivé le maire de l’époque à porter plainte. C’était en 2004.

« En France, l’oeuvre d’art n’a aucun droit d’exister de manière autonome sur l’espace public, commente Thierry Ehrmann. Elle doit se conformer impérativement au plan local d’urbanisme. On enlève donc à l’œuvre d’art tout ce qui la distingue de l’urbanisme: sa singularité, l’empreinte de son auteur, ses signes distinctifs, sa forme, son médium, son sujet,son âme. »




Cette décision, selon Thierry Ehrmann, porte atteinte à sa liberté d’expression artistique, « un droit national et universel depuis la nuit des temps » qui « ne peut pas être soumis à la seule réglementation du droit de l’urbanisme ».


Une pétition de soutien à la préservation de la Demeure du Chaos est en ligne ici.


En savoir plus sur la Demeure du Chaos:
www.demeureduchaos.org


Se rendre à la Demeure du Chaos:


Agrandir le plan



visite gratuite et horaires d’ouverture:
Entrée libre week-ends et jours fériés, l’après-midi.

Share Post