Quand l’obsolescence passe au Mixeur (et non l’inverse) : l’atelier du 18 mars en photo

7 avril 2013 at 14:54
Share Post

La Biennale internationale du design de Saint-Etienne, dont la 8e édition vient de se terminer, ne donnait pas seulement des expositions à parcourir, pour s’imprégner d’empathie – la thématique cette année –. C’était également un lieu de rencontres et d’échange autour des axes choisis de cette mouture de 2013.

En la matière, Le Mixeur @Saint-Etienne, tiers-lieu niché dans une aile du site Manufacture de la Cité du Design, n’a rien eu à envier au Forum qui proposait en alternance des conférences pointues sur le design et le processus de création empathique des designers, et des séances de Pecha Kucha.

 

  • Le design et l’obsolescence en live programmé(e)

Du 18 au 29 mars, se sont tenues des rencontres au sein du Mixeur, proposées par Saint-Etienne Métropole, la Biennale et Atelier visionnaire, centrées sur le design et ses interactions avec la politique publique, l’insertion sociale, le développement durable et les énergies, la science et la robotique…

capture d'écran - tweet de Yoann Duriaux

 

Le premier atelier collaboratif et interactif de cette programmation, « Design et Obsolescence », relayé en direct sur les réseaux sociaux le 18 mars, était organisé par le Consortium enseignement supérieur design de la recherche stéphanoise, avec la projection du court-métrage « Obsolescence : la modernité en disgrâce » .


Obsolescences from .CORP on Vimeo.

 

  • Revivez ces échanges autour de l’obsolescence au Mixeur, avec ce diaporama des photos que j’ai prises durant le direct.

 

  • Le Mixeur @Saint-Etienne…

C’est à la fois un « incubateur d‘innovations technologiques et un lieu de rencontre populaire », explique le site Pourparlers.eu. Après 12 mois de gestation au coeur du projet de développement culturel et créatif du quartier Carnot à Saint-Etienne, il a pris son envol du 13 au 29 mars durant cette 8e Biennale du design (BID2013) en mode coworking. Né d’un partenariat entre la grappe d’entreprise (cluster) Culture et Innovation et l’agglomération Saint-Etienne métropole, « le futur Mixeur sera un espace de talents croisés entre informaticiens, designers, artistes et journalistes multimédias pour l’émergence de projets nouveaux », annonce le site Pourparlers.eu, embarqué dans l’aventure que l’on espère au long court pour cette ville de Saint-Etienne, et en général pour le mouvement des tiers-lieux.

C’est grâce à Pourparlers.eu, à Jean-Pierre JUSSELME, son fondateur/directeur de la publication, et Eddie Javelle, que nous avons pu, ma collaboratrice Stéfane Grandcamp et moi-même, parcourir les espaces d’exposition de la biennale, en récoltant ici et des informations et des images (à venir).

 

  • Journaliste le temps de la biennale avec Pourparlers.eu.

« Et si vous deveniez journaliste le temps d’une Biennale ? », interrogeait Pourparlers sur son site le 27 février, 15 jours avant l’ouverture de la BID2013. Le mot d’ordre du site média citoyen : « L’info pendant la Biennale : faites-la vous-même, faites-la ensemble ». Mission à chacun des volontaires, compagnons d’aventure, de « s’emparer de l’événement, écrire un article d’humeur, de réflexion, prendre et commenter des photos, illustrer des situations, et même pourquoi pas réaliser un reportage sonore ou vidéo, une interview… »

Nous avons pris la consigne au mot.

 

Pour plus d’infos sur Le Mixeur, découvrez sa genèse présentée ici en vidéo, avec ses différents acteurs :

Share Post