Quand l’obsolescence passe au Mixeur (et non l’inverse) : l’atelier du 18 mars en photo

7 avril 2013 at 14:54

La Biennale internationale du design de Saint-Etienne, dont la 8e édition vient de se terminer, ne donnait pas seulement des expositions à parcourir, pour s’imprégner d’empathie – la thématique cette année –. C’était également un lieu de rencontres et d’échange autour des axes choisis de cette mouture de 2013.

En la matière, Le Mixeur @Saint-Etienne, tiers-lieu niché dans une aile du site Manufacture de la Cité du Design, n’a rien eu à envier au Forum qui proposait en alternance des conférences pointues sur le design et le processus de création empathique des designers, et des séances de Pecha Kucha.

 

  • Le design et l’obsolescence en live programmé(e)

Du 18 au 29 mars, se sont tenues des rencontres au sein du Mixeur, proposées par Saint-Etienne Métropole, la Biennale et Atelier visionnaire, centrées sur le design et ses interactions avec la politique publique, l’insertion sociale, le développement durable et les énergies, la science et la robotique…

capture d'écran - tweet de Yoann Duriaux

 

Le premier atelier collaboratif et interactif de cette programmation, « Design et Obsolescence », relayé en direct sur les réseaux sociaux le 18 mars, était organisé par le Consortium enseignement supérieur design de la recherche stéphanoise, avec la projection du court-métrage

Biennale du design 2013 : l’agriculture et l’agroalimentaire en filigrane

26 mars 2013 at 2:25

C’est une évidence, les designers y pensent !

Venu en « off » pour la première fois à la Biennale internationale du design de Saint-Etienne, j’ai pu constater rapidement que pour les designers et les commissaires de ces expositions, la thématique de cette édition, « l’empathie ou l’expérience de l’autre », s’applique également aux domaines de l’agriculture en général, particulièrement dans sa dimension urbaine, au développement rural et à la question de notre nutrition.

Que l’on soit dans la prospective – plus ou moins barrée il faut l’avouer – ou le concret, les designers et les stylistes culinaires émoustillent nos papilles et écarquillent nos mirettes.

 

(il fallait bien ça après plusieurs mois d’inactivité sur ce blog – bah oui, d’autres impératifs c’est la vie)

Montage d'après l'affiche officielle de la 8e Biennale internationale du Design de Saint-Etienne, et le haeder du site de la Cité du Design.

 

L’empathie, c’est en quelque sorte la capacité d’une tierce personne à comprendre nos attentes, à ressentir nos désirs et nos besoins. A Saint-Etienne, pour notre plus grand bien les designers tentent de simplifier, optimiser nos tâches et nos loisirs au quotidien. En y regardant bien, ils s’introduisent également dans nos jardins, ils squattent nos balcons et s’y emparent de nos plantations…, et jusque dans nos assiettes en contrôlant nos besoins vitaux. Des gens bien urbains en somme, on vous dit !

A l’entrée de la Cité du design, sur le site principal de la biennale, La Platine accueille l’exposition Demain c’est aujourd’hui pour la quatrième fois. C’est une ferme un peu particulière qui ouvre cet espace tourné vers la prospective et les productions du futur.

J’en tiens une bonne…

28 janvier 2011 at 11:48

Une bonne… année 2011 bien sûr! A quoi vous attendiez-vous voyons? En tout cas, pour moi elle commence comme s’est terminée 2010 : sur les chapeaux de roues!

On commence par un déménagement parisien nommé désir (j’investis dans quelques jours un appartement – mon appartement – immense, de 25 m²), événement qui sera suivi de très près par un passage en lucarne lors du Salon de l’Agriculture 2011… C’est vraiment tout nouveau pour moi, une expérience un peu excitante je dois dire, qui occasionne ces jours-ci beaucoup de préparations.

RIP2010_by_BrunoVitasse
Photographie originale : cimetière du Père Lachaise, Paris 1er novembre 2010


On croise les doigts pour que toute l’année ne se passe pas sur ce rythme, car j’aimerais pouvoir continuer dans les phases d’accalmie de prendre des photos et d’alimenter régulièrement le blog en morceaux choisis.

A ce propos, un petit voyage estival brésilien – mon premier, c’est dire l’événement – devrait m’en procurer des beaux (on est jamais trop prudent, utilisons le conditionnel).

HNY2011_by_BrunoVitasse
(Clin d’œil) Photographie(s) originale(s) : Glasgow, Ecosse, 8 janvier 2011


Enfin bon, tout ça pour vous souhaiter une excellente année 2011, puissent vos envies et projets se réaliser.


Bruno


P.S. : @Graphistolage… la recette est déjà passée :)
www.chupacabrart.fr/index.php/2010/12/leau-a-la-bouche/

La photo du mois – septembre 2010

29 octobre 2010 at 10:16

Tourner la page…
… puis voir l’AVENIR.
Il est au coin de la rue!



L'avenir rue de la Gaîté
5 septembre 2010 : Paris, rue de la Gaîté (14e).


Mieux vaut tard que jamais… J’essaye de raccrocher au rythme de croisière. Pas facile!